Le Vélo à Assistance Electrique

Depuis quelques temps déjà, le vélo à assistance électrique connait une très grande croissance, tant en terme de quantité vendue qu’en terme de quantité proposée. 

Agréable le vélo electrique n'est ce pas?

Agréable le vélo electrique n’est ce pas?

Mais avec toutes ces marques, tout ces modèles, pas facile de choisir… Les baroudeurs vont vous aider.

Un VAE, qu’est-ce que c’est ?

C’est un Vélo à Assistance Electrique, oui vous avez bien lu, «à assistance », c’est-à-dire que l’aide électrique n’est là que pour vous assister. Ce n’est pas elle qui fait avancer le vélo. En effet pour déclencher cette assistance, il vous faudra pédaler. A partir de là, l’assistance se met en route et vous aide à avancer pour moins d’effort à fournir. C’est bien sur d’autant plus agréable lorsqu’il y a des cotes à monter, on connait tous les petites difficultés du relief bas normand, des petites côtes à répétition. On vient de passer la première que la suivante pointe déjà le bout de son nez. Dans ce cas une petite aide n’est jamais de refus

A savoir: La loi française autorise l’assistance électrique sur les VAE jusqu’à 25 km/h. Au delà de ces 25km/h l’assistance se coupe. Vous pouvez toujours rouler mais sans assistance, vous verrez que c’est tout de suite moins facile…

Comment choisir son VAE ?

Tout simplement en déterminant votre pratique.

Il existe trois grands types de pratique, la pratique urbaine, la pratique dynamique, et la pratique sportive.

Selon ces pratiques, chaque vélo sera différent, avec une géométrie spécifique et une motorisation spécifique …

Les géométries, vous les connaissez, il s’agit en fait des vélos de ville, des VTC, des VTT…

VTC Giant à Assistance électrique

VTC Giant à Assistance électrique

Ce qu’il faut savoir :

Vous pratiquez le vélo en ville, vous marquez souvent des arrêts, faites souvent des démarrages, il vous faut un VAE avec un moteur « roue avant » . Celui-ci à une grande vivacité au démarrage et donne une impression de souplesse au fil du pédalage. Les moteurs roue avant sont silencieux et ont une plus faible consommation qu’un autre type de moteur.

Vous pratiquez le vélo en famille, pour aller au travail, sur la route ou sur des voies vertes, vous avez donc une pratique dynamique. Dans ce cas, il vous faut un vélo avec un « moteur central », celui qui est le plus polyvalent, qui saura répondre au plus de situations. Les moteurs centraux sont mieux adaptés au changement de denivelé qu’un moteur roue avant et permettent d’avoir un VAE plus stable et plus maniable.

Reste la pratique sportive, vous aimez la nervosité et pratiquez le vélo sur la route ou dans les chemins plus accidentés, de manière régulière et sportive ? Iil vous faut un moteur « roue arriere ». Ceux-ci sont en général, plus puissant et mieux adaptés aux routes escarpées.

Moteur Roue Arrière

Moteur Roue Arrière

La partie technique

Ca c’était la partie simple, voici la partie un peu plus compliquée, la partie où on parle technique.

La performance du vélo est exprimée selon la combinaison Volt (V) et Ampère/heure (Ah).

Le Voltage c’est ce qui détermine la puissance de la batterie, plus il sera élevé, plus vous aurez l’impression de « puissance » lors de l’assistance. Une 36V sera par exemple plus efficace en montée qu’une 24V.

L’ampérage est quant à lui ce qui détermine l’autonomie de la batterie. Plus l’ampérage est élevé, plus vous pourrez parcourir de kilomètres avec le vélo. Il faut savoir que de nombreux facteurs influent sur l’autonomie: la pression des pneus, la taille des roues, le type de route, le dénivelé, le poids du cycliste, etc…

La qualité des batteries

Il existe de nombreux types de batteries ; les batteries aux plomb, les Lithium-Ion (Li-Ion), les Lithium-Polymère (Li-Po), etc…

Les batteries aux plomb sont de moins en moins utilisées, elles sont lourdes, sont sensibles à l’auto-décharge, à la température, supporte moins de cycle de charge… Beaucoup d’inconvénients, pour peu d’avantages.

En revanche les batteries Lithium-Ion sont elles les plus souvent utilisées. Elles sont nettement moins lourdes qu’une batterie au plomb (environ 2 fois moins), acceptent plus de cycles de charge, n’ont pas d’effet mémoire et se recyclent bien.

Les batteries Lithium-polymère sont elles encore plus performantes et légères qu’une batterie Lithium-ion. Leur point négatif, elles sont plus couteuses.

Batterie Giant fixée sur le cadre

Batterie Giant fixée sur le cadre

Pour résumer, un vélo électrique ne se choisit pas à la va vite !  il y a de nombreux critères à prendre en compte… Le mieux est, si vous le pouvez, de tester le vélo. De nombreuses marques proposent des programmes test pour leur vélos. Il faut bien sur aussi écouter les professionels, ils sauront vous guider dans votre choix. A ce sujet, une petite surprise vous sera réservée sur le marché Saint Hilairien dans les mois à venir…

Sur ce, je n’ai plus qu’a vous souhaiter bon choix et bonne route.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *