L’Home Trainer

Avec cette saison hivernale bien avancée, ce froid, cette pluie qui persiste et la reprise des courses qui approche à grands pas, il me semblait intéressant d’aborder le sujet des Home Trainer pour votre entrainement d’hiver.

Home-Trainer-Tacx

Je vais vous faire part de ma connaissance sur cet objet, certes de torture, mais qui est tout de même très utile pour votre entrainement, entrainement qui j’espère avez déjà bien commencé !

 

 Pourquoi s’entrainer sur un Home Trainer ?

 

L’ Home Trainer est un outil idéal en hiver pour préserver les acquis et s’entraîner quand les conditions climatiques ne le permettent pas. il vous permettra de bien préparer la saison à venir.

L’entraînement sur home trainer est plus efficace que sur route. Il n’y a jamais de descentes ni de moments de relâche. Une demi-heure de travail correspond approximativement à 1 heure de vélo sur route. Vous allez beaucoup transpirer, alors hydratez vous bien (un bidon de 75mL pour une heure me semble raisonnable) , car à l’inverse d’être sur route, vous n’avez pas de flux d’air, vous allez donc plus rapidement transpirer, l’hydratation ici sera importante afin de compenser les pertes hydriques. Je vous conseille d’ailleurs de mettre un linge au sol et sur votre cadre afin d’éviter toute corrosion ! (Eh oui, les gouttes de sueur sont salées !)
Entraînez-vous donc en conséquence, mais je vous déconseille de trop rouler sur Home Trainer tout de même, il pourrait vite vous ennuyer, modérez donc vos efforts. Vous pouvez mettre de la musique, regarder un film, des cours de cuisine ou bien encore vos futurs achats tout en vous entrainant au chaud et au sec !

 

Tout d’abord, sachez qu’il existe quatre grandes familles d’ Home Trainer, à savoir :

 

  • – Le système à air : Ils sont assez bruyant et n’ont pas beaucoup de « résistance » au pédalage. Cette résistance permet de simuler une montée plus ou moins raide. Sur les systèmes à air, vous ne pourrez donc pas contrôler ce niveau de résistance, mais vous pouvez tout de même vous mettre sur la plaque pour ainsi simuler un gros effort, comme une montée.
  • – Le système magnétique : Ils sont moins bruyant, ont souvent un bon rapport qualité/prix. Ils permettent une certaine résistance au pédalage, c’est un intermédiaire Home-Trainer-Magnétiqueentre le système à air et le système à hydraulique.
  • – Le système hydraulique : Plus silencieux et plus souple. Les modèles à force hydraulique sont plus réalistes et permettent d’avoir de grosses résistances, simulant des montées assez raides.
  • – Le système hydraulique/magnétique : C’est sûrement ce qui se fait de mieux, ils sont encore plus fluide et par conséquent plus réaliste. Ils possèdent également une force magnétique qui permet une résistance au pédalage.

 

 

Il existe également trois types de revêtement sur les rouleaux  (la partie en contact direct avec votre pneu) :

 

– En plastique : Ils ont une adhérence limitée, ils sont bon marché et useront rapidement votre pneu.

  • – En métal : Ils procurent une meilleure adhérence car le métal sera plus rugueux, mais peuvent être assez bruyant.
  • – En gel : Ils possèdent une bonne adhérence, usent beaucoup moins les pneus et sont moins bruyant.

Pneu-Home-Trainer

 

« J’en bouffe des pneus ! »

 

En effet ! Si vous roulez avec vos pneus de route sur Home Trainer, c’est normal que vos pneus deviennent « plat », et s’usent rapidement, leurs gomme ne sont pas étudiées pour chauffer autant.
Il existe des pneus qui sont conçus spécialement pour Home Trainer, ils vont moins chauffer que votre pneu de route, et ainsi mieux résister dans le temps.
Mais attention, ils ne sont pas prévu pour rouler sur la route ! Je vous conseille donc de prévoir une deuxième roue, pour éviter de monter et démonter sans arrêt votre pneu, ou alors un vélo d’entrainement qui vous servira en intérieur.

 

 

Et maintenant ?

 

Maintenant que vous avez choisi votre Home Trainer, il est temps de s’entrainer, s’entrainer oui, mais quoi donc ?
Les Home Trainer à résistance sont étudiés pour le travail de la puissance et de la force plus que pour de l’endurance.
Il permet le travail foncier par l’amélioration de l’efficacité des muscles (qualité) plus que par l’amélioration de sa capacité à rester des heures en selle (quantité).
Il est utile pour l’entretien physique, l’échauffement, la récupération, la décontraction. Il est idéal pour apprendre à avoir un pédalage rond et à améliorer la coordination des mouvements. Il est également très adapté au travail du sprint et du fractionné.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

En bref !

Comme vous l’aurez sûrement compris, il peut tout autant être utilisé pour travailler la qualité de pédalage, que pour développer les capacités cardiaques ou le travail de puissance. Je vous recommande aussi d’avoir un cardiofréquencemètre qui sera indispensable pour exécuter les exercices et mesurer vos progrès. Un capteur de fréquence de pédalage facilitera les éventuels exercices qui demandent de respecter une cadence précise de pédalage

C’est sur que l’ Home Trainer, c’est pas ce qu’il y a de plus marrant, et il ne remplacera jamais la bonne sortie entre amis ou celle de votre club, mais il peut y pallier !
C’est un outil qui, utilisé à bon escient, peut être très profitable et vous permettra de rester au chaud, au sec et ainsi, ne pas salir votre beau vélo.

En espérant vous avoir éclairé sur les Home Trainer, je vous souhaite à toutes et à tous un bon entrainement !

N’oubliez pas : http://www.les-baroudeurs.fr/conseils/comment-gerer-la-treve-hivernale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *